CONCERTS

Katrinesk c'est aussi des concerts survitaminés. Liste non-exhaustive, merci aux artistes !

> 16 MG 

Du rap montpelliérain, comme il y en a trop peu, qui allie jazz, soul, rock et funk pour un cocktail détonnant. Autour d’une envie commune de proposer un rap loin de conventions établies, Krokfadeur, O’Jack et Atom travaillent de concert depuis 2011. «Le rap c’était mieux avant » disent certains, le 16, lui, est convaincu qu’il sera meilleur demain. Lassés d’un rap qui s’est accaparé les codes du capitalisme, les membres du 16 veulent un retour aux origines, c’est‐à‐dire un rap rassembleur et à message. De ce fait, ils abordent des thèmes aussi divers que la télévision, l’amour ou encore le suicide tout en pratiquant une écriture riche et technique qui laisse une belle place à la musicalité. L’album «Seizieme Sens» est sorti le 1er Septembre 2014 et a notamment été présenté à l’Antirouille. 

> ONE SWEA

> BLACKWITCHES

Garage Stoner/ Desert Rock

Black Witches est un groupe de Garage Stoner Français fondé en 2013 de 3 membres provenant de plusieurs horizons musicaux (Punk, Grunge, Stoner, 70's...). Le groupe fait rapidement les premières parties de groupes internationaux comme Slam & Howie and The Reserve Men, Daikaiju, Eldorado ou même WEDGE !


Leur univers vous guidera aux travers de sombres chemins et vous vous sentirez happés par des forces inconnues . N’ayez crainte car leur énergie vous extirpera de ces lieux mystiques en vous ramenant à vous au fur et à mesure d’écouter leurs sons qui sont tantôt lourd et mélodieux , parfois groove et rock à la fois .

Ce power trio ne s’affiche pas dans un style particulier mais leur affection pour les tonalités graves , leurs rythmes simples mais bien marqués et des solo dont seul leur guitariste chanteur a le secret s’en ressentent et tous cela crée un rock qui leur est propre . Les trois sorcières noires mijotent dans leur marmite une potion musicale sans doute faite à base de sang de serpent coagulé , de rat desséché, avec un soupçon de plantes hallucinogène et d’autres secrets que renferme leur grimoire...

Ils sortent leur premier EP intitulé "Crows in the skies " en novembre 2014"

> SENTINHELL

Le groupe avignonnais nous propose un heavy-metal puissant. Fondé en 2012 à l’initiative d’Angelo Di Luciano. L’univers du groupe allie plusieurs ambiances, tantôt classique et vintage, tantôt contemporaine voire futuriste. Une des forces du groupe est la large amplitude en terme d’âge, puisqu’elle est de 30 ans entre le plus et le moins jeune, ce qui assure la richesse de la culture musicale de Sentinhell. Après quelques concerts et surtout plusieurs mois de travail, le groupe  sort en décembre 2013 son premier album : « The Advent Of Shadows », qui est plutôt très bien accueilli par la critique.

> ADOLF HIBOU

Un groupe de Rock Noise Punk déstructuré, qui lorgne autant vers la débilité abrasive et hyperactive de The Locust, la sagesse impulsive de Fred Frith et la classe viscérale des Cramps. Les paroles sont chimériques, le son est gras mais net, et leur punk garage indescriptible détient un groove inévitable ! Nils Bertho (Princesse Rapide) au chant étale ses tripes sur scène dans une performance "asile" qui ne vous laissera pas indifférent, Maël Gagnieux (Boukake Balboa) à la batterie et aux cris sautera sûrement de son siège à plusieurs reprises et Bruno Ducret (Mégabrucon) à la Basse / Guitare construira ses tours de babels en live sans problème et sans colorant ni additif